Connexion
Doublement du pont Schuler (Phase 1)


Début des travaux :
20/02/2017
Durée du chantier :
2 ans
Coût de l'opération TTC :
 

​​​​​​​​​​​​​​​L’ensemble des travaux de doublement du pont représente un investissement de 9,40 M€ HT dont 6,60 M€ de subvention de l’État, de la Région et du Département.

Impact circulation

 


 

> Le tracé de la N 10 ayant été légérement modifié au niveau du pont Schuler, la vitesse autorisée est restreinte sur cette zone.

> le tronçon de l’avenue Guy-Schuler entre la nouvelle voie et la gare de bus de la gare de La-Verrière sera fermé à la circulation afin de laisser les équipes œuvrer à la reconfiguration du futur tronçon réservé au bus devant la gare ferroviaire. Des déviations seront mises en place, préfigurant la configuration définitive du pôle gare.

LA VERRIÈRE - MAUREPAS
Le doublement du pont va fluidifier les déplacements entre la gare de La Verrière, le centre ville de Maurepas et préfigure le futur transport en commun en site propre (TCSP) reliant la gare de Trappes.

Depuis janvier 2017, Saint-Quentin-en-Yvelines a lancé les travaux de la 1re séquence du site propre pour transport en commun avec le doublement du pont Schuler. Des travaux qui vont se dérouler en plusieurs phases dans les deux ans à venir et qui transformeront profondément les abords de la gare de La Verrière.

Tous les jours, aux heures de pointe, de nombreux automobilistes et passagers des bus doivent prendre leur mal en patience, coincés dans les bouchons sur l’avenue Guy-Schuler entre Maurepas et La Verrière.

L’agglomération et les villes de Maurepas et La Verrière ont donc entrepris le réaménagement du pôle gare de La Verrière. Objectif, renforcer l’accessibilité de tous les modes de transports à la gare, notamment par la création d’une voie de bus en site propre, d’une piste cyclable et d’un trottoir confortable pour les usagers venant de l’autre côté de la N10 (Maurepas, Élancourt).

La première phase, qui va s’étaler sur toute l’année 2017, consiste en la création d’un nouvel ouvrage d’art contigu au pont existant (illustration). Pour les équipes techniques, le défi consiste à installer ce nouveau pont tout en maintenant la circulation sur le boulevard et la N10. En effet, à l’exception de quelques opérations de nuit particulièrement délicates, les véhicules pourront continuer à circuler pendant toute la durée du chantier.

Faciliter la circulation

En parallèle du doublement du pont, Saint-Quentin-en-Yvelines va créer une nouvelle rue reliant l’avenue Guy-Schuler et la rue Louis-Lormand, permettant ainsi d’accéder à la N10 sans passer devant la gare de La Verrière. La circulation des véhicules situéedevant la gare SNCF étant alors réservée aux transports en commun, cela va donc faciliter la circulation. Lors de la phase 2, qui débutera une fois le pont doublé, une voie de bus en site propre (TCSP) sera créée sur l’avenue Schuler. Elle s’intégrera au réseau de TCSP qui sera développé par l’agglomération et assurera dans les années à venir une liaison fluide entre les gares de Trappes et La Verrière. Des cheminements piétons et cyclistes seront également aménagés au cours des différentes phases pour faciliter les accès aux modes doux.

À l’échéance des travaux, d’ici 2 ans, c’est tout le périmètre autour de la gare qui aura été modifié. L’une des étapes suivantes consistera alors à relier les « deux rives » du carrefour de la Malmedonne par un ouvrage au-dessus de la N10 complétant aussi le dispositif de « coutu​re » entre les deux parties du territoire de Saint Quentin-en-Yvelines situées de chaque côté de la nationale 10. ​

Télécharger: plaquette d'information sur les travaux du pont Schuler​​​​

Enquête publique
En amont de l'engagement des travaux, une enquête publique a été ouverte du lundi 17 août 2015 au vendredi 18 septembre 2015.

Télécharger : plaquette de l'enquête publique du doublement du Pont Schuler

Télécharger : dossier d'enquête publique du doublement du Pont Schuler (65 Mo - 523 pages)

 

Phase 1 : les fondations 

Du 20 juin au 20 septembre, des pieux aux micropieux !

Suite à la découverte d'anciennes fondations les équipes de Saint-Quentin-en-Yvelines œuvrant sur le chantier ont dû s'adapter aux caractéristiques du sol et envisager la réalisation de micropieux en lieu et place des pieux initialement prévu.

Du 20 juin au 26 juin, une phase de test est prévue sur 2 micropieux afin d'affiner et valider les calculs de charge de poids.

A partir du 19 juillet la campagne de réalisation des micropieux devraient s'étaler jusqu'au 20 septembre.

Phase 2 : les piles de pont.

De début octobre à fin décembre les trois piles de pont ainsi que les culées (aux extrémités du pont) servant d'appui intermédiaire supportant le tablier de l'ouvrage seront construites.​

Phase 3 : pose du tablier.

Durant tout le mois de janvier 2018 les poutrelles en acier seront posées. Elles serviront, elles aussi au support du tablier. Durant cette phase, la circulation sur la RN10 sera ponctuellement perturbée durant quelques nuits passant de deux voies à une voie dans les deux sens de circulation.

Phase 4 : pose du tablier.

De février à mai 2018 seront réalisés le coffrage, le ferraillage ainsi que le bétonnage du pont Schuler. La durée de cette phase de travaux sera conditionnée par les aléas climatiques, la pose du béton ne pouvant s'effectuer en dessous de 5°C.

Phase 5 : Equipement et finition

A partir du mois d'avril 2018 jusqu'au mois de juillet.

Phase 6 : reconfiguration de l'ancien pont.

Durant l'été 2018, la circulation devrait basculer de l'ancien pont vers le nouveau afin de laisser les équipes du chantier œuvrer à la reconfiguration de l'ancien pont. Cette phase de travaux devrait s'étaler jusqu'en septembre 2018.​​

Vous n'avez pas trouvé réponse à vos questions? Vous souhaitez avoir plus de détails sur un sujet particulier?

Posez-nous votre question